APPEL à SOLIDARITÉ POUR NOTRE MARAÎCHER CLAUDE JOUVE

Il y a quelques semaines, Claude Jouve, le maraîcher de l’AMAP  nous a sollicités pour savoir si nous pourrions l’aider à racheter des terres qu’il loue actuellement à un voisin âgé. Ce sont des terres qui jouxtent sa propriété avec les parcs à volailles et des cultures légumières.
En effet son voisin veut les vendre très rapidement afin de régler sa succession auprès de ses enfants, par crainte du Coronavirus. Claude ne pensait pas devoir le faire si tôt et son budget ne suffit pas pour cet achat.
Nous avons rencontré les responsables de l’AMAP de Saint-Paul-Trois-Châteaux qui étaient partants pour organiser cet appel à don ou à prêt, car ils l’ont déjà fait pour Annabelle et Sylvain, leurs chevriers-fromagers.
Après discussion entre nos deux AMAP, il a été convenu que l’équipe de St-Paul prendrait en charge la conception du texte et l’organisation du projet, en s’appuyant sur l’expérience précédente, tout en nous sollicitant par des aller-retours de mail pour affiner.
Après quelques jours de discussions inter-AMAP pour l’élaboration du projet, les responsables de l’AMAP la Tricastine nous ont transmis la version définitive des documents.
Vous trouverez l’Appel à Solidarité et les fiches don et prêt en pièces jointes.
Toutes les explications pour participer sont sur les documents.
Vous pouvez écrire directement vos coordonnées et les renseignements requis à partir de votre ordinateur sur les fiches.
** Quel que soit votre choix (don ou prêt) le document est à remplir en un exemplaire.
A remettre en mains propres aux responsables de l’AMAP à l’heure des livraisons ou à envoyer par courrier ou courriel aux adresses postale et mail indiquées au bas de la fiche.
** Le document original sera gardé par les AMAP.
Prêteur et Emprunteur recevront chacun un scan de celui-ci après signature de Claude.
Cliquez sur ce lien pour lire l’appel :

appel et explications-2

ficheDON-2

fichePRÊT-2

Légende du Colibri : … « Colibri, tu n’es pas fou? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu va éteindre le feu! »
Et le colibri (lui) répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. » Pierre Rabhi

Comments are closed.

Post Navigation