Nèfle d’Allemagne 

nèfles récoltées à la ferme

nèfles récoltées à la ferme

Ce fruit, peu ou pas commercialisé, fait partie des fruits « oubliés » mais Claude en a planté quelques arbres pour nous le faire (re)découvrir.

« La nèfle d’Allemagne (1) est le fruit du Néflier commun (Mespilus germanica L.), un arbre fruitier des pays froids. Ce fruit d’hiver, brun à cinq gros pépins, est consommé après les premières gelées d’automne, une fois blet. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A8fle

(1) Il existe deux sortes de nèfles : la « nèfle d’Allemagne » et la « nèfle du Japon » à ne pas confondre. Pour nous ce sera « nèfles d’Allemagne »
http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Marche/nefle.htm

Pour tout savoir sur les nèfles, allez sur le lien ci-dessous mais si vous êtes pressés, lire directement la partie copiée qui suit :
 

Comment les consommer ?
Les nèfles se consomment très mûres et molles (blettes, cueillies après une gelée). 

Si vous les cueillez avant les gelées, laissez les mûrir sur un lit de paille.
(ou les laisser une nuit ou deux dehors sur le rebord d’une fenêtre quand il gèle)
Attention : « La nèfle contient 5 graines à l’intérieur (il vaut mieux éviter de les manger, car elles contiennent de l’acide cyanhydrique).« 
 
Une fois blettes, vous pourrez les déguster nature, ou en faire du sirop ou, comme en Angleterre, du « vin » de nèfles.
Certains les utilisent comme légumes, revenus au beurre, pour accompagner les viandes rôties.

Et pourquoi ne pas vous laisser tenter par une recette de marmelade de nèfles à l’ancienne.

Bien molles et parfumées, elles constituent un dessert agréable et original, car peu de gens les servent à table.
Marmelade de nèfles :
1 kg de nèfles avec le sucre et un verre d’eau dans une casserole à feu pas trop vif après les avoir lavées; passer les nèfles très cuites au presse purée, remettre sur le feu deux minutes.
Servir dans un compotier.

Confiture de nèfles
Pour 2 petits pots :
1 kg de nèfles
1 l d’eau
250 g de sucre
1 gousse de vanilleTrier les nèfles en jetant les fruits noirs car s’ils ont pris cette couleur, c’est qu’ils sont pourris à l’intérieur. Il m’en restait alors 750 g.Les laver délicatement et les mettre dans une casserole avec 1 l d’eau et la gousse de vanille grattée. Couvrir et faire cuire environ 20 minutes jusqu’à ce que les fruits soient cuits et éclatent.Transférer les fruits par petites quantités dans un presse-purée et s’armer de courage pour récupérer un maximum de chair (les fruits possèdent 5 gros noyaux qui ont tendance à bloquer le mécanisme de l’ustensile). Ajouter l’eau de cuisson pour plus de facilité.

On récupère environ 700 g de chair (pulpe + eau de cuisson). Ajouter alors le sucre et remettre dans la casserole pour faire cuire à feu doux en remuant très régulièrement. Attention car la crème fait de grosses bulles brûlantes et a tendance à accrocher au fond de la casserole.
Cuire 10 à 15 minutes et mettre en pot stérilisé.
http://atablejuliette.canalblog.com/archives/2013/12/16/28670358.html

Pâte aux nèfles :
2 kg de nèfles, 750 g de sucre.
Faire cuire les nèfles et les passer au tamis comme pour la confiture.
Peser la pulpe, ajouter un poid égal de sucre, cuire à feu assez vif en tournant continuellement jusqu’à ce que la marmelade se détache bien de la casserole et soit devenue très épaisse.
Etaler sur une plaque recouverte de sucre cristallisé.
Laisser sécher puis couper en losanges, saupoudrer de sucre.
Conserver dans des boites en fer.

Tarte aux nèfles :
500 g de nèfles, 500 g de pâte à tarte, 250 g de sucre, un jaune d’œuf.
Faire cuire les nèfles avec le sucre et un verre d’eau, les passer au presse-purée.
Beurrer un moule à tarte et le garnir de la pâte préalablement abaissée à un demi-centimètre d’épaisseur.
Faire dépasser la pâte du bord de un demi-centimètre tout autour.
Verser la marmelade de nèfles.
Former avec le reste de pâtes des petites lanières disposées en croisillons.
Dorer au jaune d’œuf.
Faire cuire une demi-heure au four assez chaud.

Gâteau léger aux nèfles et son coulis de chocolat aux noisettes
Ingrédients pour 8 personnes
Pour le gâteau aux nèfles
4 oeufs – 120 g de sucre de canne – 250 g de pulpe de nèfles – 2 petits-suisses (100 g) – 20 g de fécule de maïs (ou d’arrow-roots) – 40 g de farine – 30 g de purée de noisette (ou 30 g d’huile de noisette, de noix ou de beurre fondu) – 1 pincée de sel – quelques gouttes de jus de citron – 15 g de beurre pour le moule
Pour le décor
100 g de chocolat à pâtisser – 100 ml de crème fluide – 40 g de noisettes entières

1. Préchauffez le four à 190°C. Cassez les oeufs, séparez les blancs des jaunes.

2. Fouettez vivement les jaunes avec 100 g de sucre de canne.

3. Ajoutez successivement la pulpe de nèfles, la fécule de maïs, la farine, les petits-Suisse puis l’huile de noisette.

4. Montez les blancs en neige bien fermes.avec le sel et le jus de citron. Commencez lentement pour les détendre, puis quand le mélange devient bien mousseux, augmentez la vitesse du batteur, ajoutez les 20 g de sucre de canne restant pour serrer les blancs.

5. Incorporez délicatement les blancs à la pâte à l’aide d’une spatule.

6. Beurrez un petit moule à gâteau (largeur 22 cm) et versez la pâte. Faites cuire 25 minutes, jusqu’à ce qu’il soit légèrement doré.

7. Laissez refroidir, puis démoulez sur un plat.

8. Faites fondre le chocolat au bain-marie. Lorsqu’il a fondu, ajoutez la crème fluide, fouettez et réservez au chaud.

9. Hachez les noisettes au couteau (ne les mixez pas). Torréfiez les noisettes concassées à feu doux dans une poêle pendant 1 minute.

10. Nappez la surface du gâteau aux nèfles de chocolat fondu et décorez avec les éclats de noisettes. Laissez refroidir avant de déguster.
http://cuisine-campagne.com/index.php?post/2009/11/27/G%C3%A2teau-l%C3%A9ger-aux-n%C3%A8fles%2C-coulis-de-chocolat-aux-noisettes

Comments are closed.

Post Navigation