Nèfle d’Allemagne 

nèfles récoltées à la ferme

nèfles récoltées à la ferme

Ce fruit, peu ou pas commercialisé, fait partie des fruits « oubliés » mais Claude en a planté quelques arbres pour nous le faire (re)découvrir.

« La nèfle d’Allemagne (1) est le fruit du Néflier commun (Mespilus germanica L.), un arbre fruitier des pays froids. Ce fruit d’hiver, brun à cinq gros pépins, est consommé après les premières gelées d’automne, une fois blet. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A8fle

(1) Il existe deux sortes de nèfles : la « nèfle d’Allemagne » et la « nèfle du Japon » à ne pas confondre. Pour nous ce sera « nèfles d’Allemagne »
http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Marche/nefle.htm

Pour tout savoir sur les nèfles, allez sur le lien ci-dessous mais si vous êtes pressés, lire directement la partie copiée qui suit :
 

Comment les consommer ?
Les nèfles se consomment très mûres et molles (blettes, cueillies après une gelée). 

Si vous les cueillez avant les gelées, laissez les mûrir sur un lit de paille.
(ou les laisser une nuit ou deux dehors sur le rebord d’une fenêtre quand il gèle)
Attention : « La nèfle contient 5 graines à l’intérieur (il vaut mieux éviter de les manger, car elles contiennent de l’acide cyanhydrique).« 
 
Une fois blettes, vous pourrez les déguster nature, ou en faire du sirop ou, comme en Angleterre, du « vin » de nèfles.
Certains les utilisent comme légumes, revenus au beurre, pour accompagner les viandes rôties.

Et pourquoi ne pas vous laisser tenter par une recette de marmelade de nèfles à l’ancienne.

Bien molles et parfumées, elles constituent un dessert agréable et original, car peu de gens les servent à table.
Marmelade de nèfles :
1 kg de nèfles avec le sucre et un verre d’eau dans une casserole à feu pas trop vif après les avoir lavées; passer les nèfles très cuites au presse purée, remettre sur le feu deux minutes.
Servir dans un compotier.

Confiture de nèfles
Pour 2 petits pots :
1 kg de nèfles
1 l d’eau
250 g de sucre
1 gousse de vanilleTrier les nèfles en jetant les fruits noirs car s’ils ont pris cette couleur, c’est qu’ils sont pourris à l’intérieur. Il m’en restait alors 750 g.Les laver délicatement et les mettre dans une casserole avec 1 l d’eau et la gousse de vanille grattée. Couvrir et faire cuire environ 20 minutes jusqu’à ce que les fruits soient cuits et éclatent.Transférer les fruits par petites quantités dans un presse-purée et s’armer de courage pour récupérer un maximum de chair (les fruits possèdent 5 gros noyaux qui ont tendance à bloquer le mécanisme de l’ustensile). Ajouter l’eau de cuisson pour plus de facilité.

On récupère environ 700 g de chair (pulpe + eau de cuisson). Ajouter alors le sucre et remettre dans la casserole pour faire cuire à feu doux en remuant très régulièrement. Attention car la crème fait de grosses bulles brûlantes et a tendance à accrocher au fond de la casserole.
Cuire 10 à 15 minutes et mettre en pot stérilisé.
http://atablejuliette.canalblog.com/archives/2013/12/16/28670358.html

Pâte aux nèfles :
2 kg de nèfles, 750 g de sucre.
Faire cuire les nèfles et les passer au tamis comme pour la confiture.
Peser la pulpe, ajouter un poid égal de sucre, cuire à feu assez vif en tournant continuellement jusqu’à ce que la marmelade se détache bien de la casserole et soit devenue très épaisse.
Etaler sur une plaque recouverte de sucre cristallisé.
Laisser sécher puis couper en losanges, saupoudrer de sucre.
Conserver dans des boites en fer.

Tarte aux nèfles :
500 g de nèfles, 500 g de pâte à tarte, 250 g de sucre, un jaune d’œuf.
Faire cuire les nèfles avec le sucre et un verre d’eau, les passer au presse-purée.
Beurrer un moule à tarte et le garnir de la pâte préalablement abaissée à un demi-centimètre d’épaisseur.
Faire dépasser la pâte du bord de un demi-centimètre tout autour.
Verser la marmelade de nèfles.
Former avec le reste de pâtes des petites lanières disposées en croisillons.
Dorer au jaune d’œuf.
Faire cuire une demi-heure au four assez chaud.

Gâteau léger aux nèfles et son coulis de chocolat aux noisettes
Ingrédients pour 8 personnes
Pour le gâteau aux nèfles
4 oeufs – 120 g de sucre de canne – 250 g de pulpe de nèfles – 2 petits-suisses (100 g) – 20 g de fécule de maïs (ou d’arrow-roots) – 40 g de farine – 30 g de purée de noisette (ou 30 g d’huile de noisette, de noix ou de beurre fondu) – 1 pincée de sel – quelques gouttes de jus de citron – 15 g de beurre pour le moule
Pour le décor
100 g de chocolat à pâtisser – 100 ml de crème fluide – 40 g de noisettes entières

1. Préchauffez le four à 190°C. Cassez les oeufs, séparez les blancs des jaunes.

2. Fouettez vivement les jaunes avec 100 g de sucre de canne.

3. Ajoutez successivement la pulpe de nèfles, la fécule de maïs, la farine, les petits-Suisse puis l’huile de noisette.

4. Montez les blancs en neige bien fermes.avec le sel et le jus de citron. Commencez lentement pour les détendre, puis quand le mélange devient bien mousseux, augmentez la vitesse du batteur, ajoutez les 20 g de sucre de canne restant pour serrer les blancs.

5. Incorporez délicatement les blancs à la pâte à l’aide d’une spatule.

6. Beurrez un petit moule à gâteau (largeur 22 cm) et versez la pâte. Faites cuire 25 minutes, jusqu’à ce qu’il soit légèrement doré.

7. Laissez refroidir, puis démoulez sur un plat.

8. Faites fondre le chocolat au bain-marie. Lorsqu’il a fondu, ajoutez la crème fluide, fouettez et réservez au chaud.

9. Hachez les noisettes au couteau (ne les mixez pas). Torréfiez les noisettes concassées à feu doux dans une poêle pendant 1 minute.

10. Nappez la surface du gâteau aux nèfles de chocolat fondu et décorez avec les éclats de noisettes. Laissez refroidir avant de déguster.
http://cuisine-campagne.com/index.php?post/2009/11/27/G%C3%A2teau-l%C3%A9ger-aux-n%C3%A8fles%2C-coulis-de-chocolat-aux-noisettes

Crème* de pommes sans beurre (AMAP de Saint Cannat)
Excellent à manger à la petite cuillère, parfait sur du pain, de la brioche ou des crêpes, extra sur des pâtes sablées, brisées ou feuilletées. *(curd pour nos amis d’Outre-Manche)
Ingrédients pour 1 petit pot :
100 g de cubes de pommes épluchées et épépinées
1 oeuf
Le jus d’ ½ citron
50 g de sucre en poudre
1 belle c à s de maïzena
1 belle c à c de cannelle
  1. Éplucher et vider le cœur des pommes, les épépiner, les couper en quarts puis en cubes.
  2. Les mixer avec le jus du demi citron et la cannelle en poudre.
  3. Parallèlement, dans un petit bol, battre l’œuf avec un fouet à main.
  4. Dans une casserole, verser la purée de pommes( + citron + cannelle ) + le sucre + la maïzena. Chauffer à feu doux en remuant.
  5. Ajouter l’œuf battu, augmenter le feu ( feu vif ) et ne pas cesser de remuer au fouet à main. La préparation va épaissir de plus en plus.
  6. Retirer du feu, mettre dans un petit pot et laisser refroidir à température ambiante.
  7. Fermer le pot puis réfrigérer. Se conserve une semaine au réfrigérateur
Gâteau financier aux pommes caramélisées (AMAP de Saint Cannat)
 Ingrédients
150 g de beurre
5 blancs d’œufs (soit environ 150 g de blanc d’oeufs)
130 g de sucre glace
80 g de farine
80 g d’ amandes en poudre
1 c à c de miel liquide (acacia ou autre)
2 à 3 belles pommes
2 cuillères à soupe de caramel au beurre salé
(acheté tout prêt ou préparé à la maison)
Pour le caramel au beurre salé :
15 morceaux de sucre
10 cl d’eau
30 g de beurre
4 cuillères à soupe de crème fraîche
Préparation du caramel :
Mettre le sucre et l’eau à feu fort.
Attendre la caramélisation (blond foncé) et retirer du feu.
Ajouter 30 g de beurre salé et bien mélanger.
Remettre sur feu doux.
Ajouter 4 cuillères à soupe de crème fraîche.
Bien mélanger jusqu’à ce que la crème soit lisse.

Préparation du gâteau :
Allumez le four sur th. 6-7/200°.
Faites chauffer le beurre coupé en morceaux dans une casserole, jusqu’à ce qu’il commence à foncer et à sentir la noisette. Laissez-le tiédir.
Battez les blancs d’œufs au fouet juste pour les faire mousser.
Ajoutez le sucre glace, la farine, les amandes en poudre, le miel et le beurre noisette.
Remuez au fouet pour lisser la pâte.
Répartissez au fond de votre moule une des deux cuillerées de caramel et lisser avec le dos de votre cuillère à soupe.
Pelez les pommes, coupez-les en quartiers et recoupez les en lamelles.
Répartissez-les dans un moule en silicone, verser la seconde cuillère de caramel en filet au dessus en essayant de le repartir sur toutes les pommes.
Versez la pâte dessus et faites cuire environ 30 min

Gâteau Invisible* aux Pommes, Caramel au Beurre Salé, Éclats d’Amandes et Noisettes.
1.) Caramel au beurre salé maison (à préparer avant le gâteau)
Ingrédients (pour 25 centilitres environ):
10 centilitres d’eau
90 grammes de sucre en poudre
30 grammes de beurre salé
4 cuillères à soupe de crème fraîche
1. Mettez le sucre et l’eau à feu fort. Attendez la caramélisation (blond foncé) et retirez du feu.
2. Hors du feu, ajoutez 30 grammes de beurre salé et mélangez. Remettez sur feu doux. Ajoutez 4 cuillères à soupe de crème fraîche.
3. Mélangez bien jusqu’à ce que la crème soit bien lisse et homogène. Faites prendre au congélateur durant 30 minutes environ puis, mettez au réfrigérateur.

2.) Gâteau invisible :
Ingrédients (pour 4 personnes):
1 œuf
30 grammes de cassonade
15 gramme de beurre fondu (+ beurre pour le moule)
6 centilitres de lait
45 grammes de farine (+ farine pour le moule)
1/2 sachet de levure chimique
1 pincée de sel
4 pommes
3 cuillères à soupe de caramel au beurre salé (voir recette à la suite)
1 cuillère à soupe d’éclats de noisettes
1 cuillère à soupe d’amandes effilées
1. Dans un saladier, cassez l’œuf et versez la cassonade. Battez à l’aide d’un fouet et ajoutez le beurre fondu et lait. Mélangez bien et incorporez la farine, la levure et le sel (préalablement tamisés). Mélangez à nouveau pour obtenir une pâte lisse et sans grumeaux.

2. Lavez vos pommes, coupez-les en quatre (sans les éplucher) et retirez le trognon. Taillez les pommes en tranches très fines à l’aide d’une mandoline. Déposez-les au fur et à mesure dans le mélange de pâte et enrobez les lamelles de pommes de pâte pour empêcher les pommes de noircir et de s’oxyder.

3. Procédez ensuite au montage de votre gâteau invisible dans le moule. J’ai utilisé pour cela un moule rond à bords amovibles d’un diamètre de 16 centimètres environ. Beurrez le moule à l’aide d’un pinceau et farinez-le légèrement. Déposez les lamelles de pommes enrobées de pâte en les superposant et lissez bien la surface du gâteau. Recouvrez la surface du gâteau de caramel au beurre salé et arrosez d’éclats de noisettes et d’amandes effilées.

4. Enfournez la gâteau 30 à 35 minutes dans un four chaud à 180°C. La surface de votre gâteau doit être bien dorée. Il ne vous reste plus qu’à patienter et laisser refroidir votre gâteau avant de le découper et contempler ses différentes couches!

Gâteau invisible* : Mais pourquoi « invisible »? Parce que les fines tranches de pommes superposées et mélangées à très peu de pâte ne permettent plus de distinguer la pâte après cuisson.

Crumble aux Pommes et aux Framboises
Ingrédients pour 6 personnes
Pommes : 6
Framboises : 200g
Beurre : 50g
Sucre : 2 cuillères

Pour les miettes :
Farine : 175g
Sucre : 175g
Beurre : 100g
Sel : Une pincée
Éplucher les pommes et les couper en morceaux
Les faire revenir dans le beurre
Préchauffer le four thermostat 6 (180°C)
Pour les miettes : mélanger sucre, beurre et farine jusqu’à obtention d’une pâte sableuse
Répartir une fine couche de miettes au fond d’un plat
Les recouvrir avec les pommes sautées puis les framboises
Saupoudrer le tout avec deux cuillères à soupe de sucre puis avec les miettes restantes.
Laisser cuire 30 à 40 minutes selon le four jusqu’à ce que le dessus soit bien caramélisé

Gâteau aux pommes à la cannelle
Pour 8 personnes (dans un moule carré de préférence):
Pour 500 g de pâte sablée:
150 g de beurre coupé en morceaux et à température ambiante
75 g de sucre semoule
250 g de farine
1  jaune d'œuf
1 càc d’eau froide
1 pincée de sel
Un peu de lait
Pourla garniture:
1kg 500 de pommes
2 càs de beurre (1 + 1)
150-200 g de sucre en poudre(selon le goût)
Un peu de cannelle ou de fève tonka
La pâte:
Au robot ou dans un saladier mélanger la farine, le sucre et le sel.
Incorporer le beurre ramolli  coupé en petits dés. 
Ajouter l'œuf et mélanger rapidement pour obtenir une pâte homogène.
Réserver la pâte  pendant une heure au réfrigérateur avant de l'abaisser  
en deux carrés un peu plus grands (d'environ 1,5 cm) que  le moule.
Sur une plaque poser un moule carré (ou dans un moule à tarte à charnière).
Tapisser le fond légèrement beurré avec une abaisse de pâte.
Réserver au froid. Bien pincer les bords qui vont se rétracter un peu.
La garniture:
Préchauffer le four à 180°.
Éplucher les pommes et les couper en 6 ou 8 quartiers selon leur taille.
Dans une sauteuse, faire fondre le beurre.
Ajouter les fruits, la cannelle (ou la fève tonka râpée).
Faire revenir les morceaux de pommes en remuant souvent.
Les saupoudrer avec le sucre et laisser cuire et caraméliser jusqu'au blond foncé. 
Le jus caramélisé enrobant les pommes doit être épais comme un sirop.
Sinon prolonger un peu la cuisson.
Verser les pommes encore chaudes sur le fond de pâte en lissant bien avec le dos 
d'une cuillère.
Recouvrir avec la deuxième abaisse de pâte avant de la strier avec une pointe de couteau  
Au pinceau, badigeonner avec un peu de lait et enfourner pour 25 minutes environ.
Lorsque le gâteau un peu tatin est cuit, le glisser sur un plat et le laisser refroidir.
Le découper en grosses parts.

Le petit plus : les incorrigibles gourmands pourront ajouter une touche de crème fouettée
ou une boule de glace
à la vanille. Surtout ne sucrez pas trop pour bien sentir le goût de la pomme.
S’il vous reste de la pâte, congelez-la, elle vous servira pour une prochaine fois.

 
 
 
 

Ces recettes ont été envoyées par Sophie

Soupe à la courge

Dans un blender qui mixe très bien, mettre un tout petit peu d’oignon (une noix environ), 1/2 avocat, 1/2 courge butternut épluchée et coupée en dés, un peu de tamari ou de sel (facultatif), de l’eau chaude et faire tourner. La soupe est prête à être dégustée ! On peut varier : ajouter de l’ail, de la noix de muscade ou 4 épices, ne pas mettre d’oignon… Selon les goûts et les humeurs.

J’ai testé avec la courge potimarron sans avocat et sans oignon; c’était excellent !

Dans le livret « Croc’ la vie » : www.croclavie.org

Chou chinois à l’orange
Ingrédients (pour 2 personnes)
1/2 chou chinois
1-2 orange
1/2 radis noir
1/2 betterave
persil
Vinaigrette
4 c.à.s. huile de courge
1-2 c.à.s. vinaigre de cidre ou citron
2 c.à.s. moutarde
1 c.à.s. miel ou nectar d’agave
2 à 3 c.à.s. eau
1/2 c.à.c. sel
Préparation
Découper le chou chinois finement, râper le radis noir et la betterave.
Eplucher et découper l’orange. Hacher finement le persil. Mélanger
la vinaigrette et mélanger le tout dans un bol.

Chou rouge – tout doux
Ingrédients (pour 2 personnes)
1/2 chou rouge
2 pommes
5 figues sèches
1 à 2 poignée(s) de noix de Grenoble
3 c.à.s huile de sésame
2 c.à.s vinaigre de cidre
1 c.à.s miel (ou nectar d’agave * )
1 c.à.s spiruline * ou herbe de blé *
petite c.à.c. sel
gingembre râpée (environ 1 cm)
Préparation
Couper le chou rouge finement à la main ou à l’aide d’une mandoline.
Râper ou couper les pommes finement. Découper aussi finement les figues
sèches, hacher les noix grossièrement. Préparer la vinaigrette et la mélanger
au reste des ingrédients. C’est prêt !

Endive colorée
Ingrédients (pour 4 personnes)
2 endives
1/2 panais
1/4 céléri
1/2 betterave
1 pomme
1 poignée de noix de Grenoble
radis noir ou raifort selon goût
Vinaigrette
3 c.à.s. huile de courge
2 c.à.c. moutarde
1 c.à.c vinaigre de cidre
sel et poivre
Préparation
Couper les endives finement.
Râper tous les autres ingrédients.
Mélanger la vinaigrette
dans une grand bol,
puis ajouter tous les ingrédients.
Bien mélanger.
www.croclavie.org

Salade de chou au sésame
(compatible avec régime anti-candidose/mycoses)

Une petite salade rapide, facile à faire et excellente pour notre santé grâce aux éléments si précieux apportés par le chou (dont toute la famille semble, d’après de nombreuses études concordantes, nous approvisionner en substances anti-cancer grâce, en particulier, à tous les nutriments complexes : antioxydants comme vitamines C, E, Béta carotène, etc…).

Pour 1 ou 2 personnes :

  • 2 tasses de chou blanc, vert ou rouge, haché en lanières

  • 3 c. à soupe de coriandre, finement hachée

  • 2 c. à soupe de graines de sésame ou de graines de chanvre décortiquées (ou encore, pour ceux n’ayant pas de problème de candidose/mycoses : des « croustazines » – le goût du sarrasin se mariant particulièrement bien avec celui du chou)

  • 2 c. à soupe d’huile de sésame (vous pouvez aussi remplacer par une autre huile) 

  • 2 c. à soupe d’huile d’olive

  • 2 c. à soupe de jus de citron.

  • 1/2 c. à café de gingembre pressé (ou de jus)

  • 1/2 c. à café de sel

Dans un grand saladier massez bien le chou haché avec le sel pendant quelques minutes. Vous brisez ainsi les fibres, il va donc se ramollir, et sera mieux toléré par certaines personnes. Laisser reposer une dizaine de minutes.

Ajouter tous les autres ingrédients et bien mélanger.

(Inspiré d’une recette du « Tree of Life »)

Colette

Râpé de carottes et de topinambours, sauce à l’huile de noix.

Une délicieuse salade de saison qui m’a permit de découvrir le topinambour version crue.

Pour 2 à 4 personnes (selon que vous en faites une entrée ou un plat) :

  • 220 gr de carottes (environ 3 carottes moyennes)

  • 220 gr de topinambours

  • 2 cuillères à soupe d’huile de noix 

  • 2 cuillères à soupe de jus de citron

  • 1 belle cuillère à café d’aneth hachée

  • sel selon goût

Épluchez (il n’est pas nécessaire de le faire si les légumes sont bio, un bon brossage sous l’eau suffira) et râpez les carottes et les topinambours.

Arrosez tout de suite les topinambours avec le jus de citron car ils virent au marron très vite.

Versez le reste des ingrédients,  sur les légumes râpés dans un saladier et mélangez soigneusement. Vous pouvez déguster de suite ou laisser les arômes se libérer et imprégner la salade une heure au moins au frais, c’est encore meilleur.

Nadège

Note : Je n’avais d’huile de noix mais de l’huile d’argan, et je n’avais pas d’aneth frais mais de l’aneth en grains que j’ai donc transformé en poudre (graines passées dans un  moulin à café réservé aux épices) : Résultat délicieux, même si le goût est un peu différent.

Colette

 

Gâteau chocolaté à la mousse de kiwis

par Bérengère-Emma

Ingrédients pour une tarte (6/8 personnes)

Base du gâteau
200g noix de Brésil
400g de dattes
8 c.à.s.
poudre de cacao cru* ou poudre de caroube crue*

Mousse de kiwis
12 kiwis
3 c.à.s.
huile de coco*

Pour décorer des fleurs de Primevère à croquer, des fèves de cacao concassées*

Préparation

Moudre les noix de Brésil. Mixer les dattes avec la poudre de cacao. Mélanger tous les ingrédients pour former une boule de pâte. Tasser au fond d’un emporte-pièce. Réserver au frais.
Mixer les kiwis puis ajouter l’huile de coco, mixer longuement. Ensuite répartir sur la base du gâteau chocolaté. Placer au réfrigérateur une heure avant de le démouler et de le servir.

Le kiwi est une excellente source de vitamine C. Il présente de nombreuses enzymes qui aident à digérer les protéines.

L’huile de coco crue contient des substances protectrices telles que l’acide laurique, nécessaires à la peau pour se prémunir de la déshydratation et des effets nuisibles de l’extérieur. Elle est légèrement génératrice d’acide, tout juste ce qui est nécessaire à la peau pour la protéger des bactéries. Elle constitue une excellente alternative aux produits cosmétiques qui contiennent des produits chimiques) indésirables, débordent d’adjuvants, d’émulsifiants, de toutes sortes de conservateurs et d’aromatisants chimiques et souvent de graisses raffinées insaturées (qui rancissent une fois appliqués sur la peau et défaits de leurs substances curatives (vitamine E et carotène).

Cake salé Potimarron/Butternut
(variante de la recette « 
Cake salé au Potimarron » de l’AMAP Homme de terre – ESA Angers 49)
Ingrédients Bio
:1.0014
300 g de purée de Potimarron et 300g de purée de Butternut (AMAP)
100 g de farine de Petit Épeautre de Haute Provence (G.A.E.C. MAB’BIO)
100 g d’amandes en poudre
150 g de lardons fumés
1 c. à c. de Curry et 1 c. à c. de Curcuma
2 échalotes
4 oeufs
20 cl de lait d’amandes (ou épeautre) en briquette
2 c. à s. de pignons de pin
sel, poivre
1/2 sachet de poudre à lever Bio (sans phosphate)
10 cl d’huile d’olive
Au préalable préparer la purée. Laver le Potimarron ( garder la peau), peler la portion de Butternut, puis couper les en morceaux. Faire cuire le tout 20 min à la vapeur. A la fin de la cuisson les laisser égoutter un petit moment, puis les réduire en purée grossière à la fourchette. Saler (peu, à cause des lardons). Poivrer.
Dans une poêle anti-adhésive, faire légèrement griller les pignons de pin. Réserver.
Dans la même poêle faire revenir les lardons fumés. Réserver
Faire fondre 2 échalotes coupées finement dans un peu d’huile d’olive, ajouter le Curry et le Curcuma. Les ajouter aux lardons fumés.
Dans un saladier, battre les oeufs avec l’huile d’olive pour obtenir un mélange mousseux. Ajouter alors la purée de Potimarron/Butternut et le lait d’amandes. Mélanger.
Ajouter ensuite la farine de Petit Épeautre de Haute Provence, la poudre à lever, la poudre d’amandes. Bien malaxer le tout. Terminer par le mélange lardons/échalotes et la moitié des pignons. Bien mélanger encore une fois.
Huiler un moule à cake, y mettre la préparation. Répartir le reste de pignons à la surface du cake.
Mettre à four chaud (200°C) pendant 20 min puis baisser la température à 180°C et laisser cuire encore pendant 25 min.

Variantes : On peut aussi y ajouter du gruyère en cubes, champignons de Paris, graines de courges, persil haché, olives…

Soupe de potimarron aux moules
Ingrédients pour 4 pers :
1 potimarron (AMAP)
1 l de moules de bouchot
une pincée de piment d’Espelette
2 feuilles de laurier, 2 branches de thym
2 échalotes (grises en saison)
1 poireau, 1 branche de céleri
40 cl de crème liquide
huile d’olive, sel, poivre, safran
Laver le potimarron et le poireau, les couper en morceaux et les faire revenir dans une cuillère à soupe d’huile, saler, poivrer, couvrir d’eau, cuire 20 minutes.
Nettoyer les moules, les faire ouvrir avec le thym, le céleri, les échalotes et le laurier à feu vif dans une sauteuse.
Mixer le potimarron et le poireau avec la crème, le safran et la moitié (ou plus selon la consistance voulue) du bouillon de cuisson, réserver au chaud.
Retirer les moules de leur coquille, (garder quelques coquilles) remplir quatre bols de crème de potimarron, ajouter les moules et une ou deux coquilles pour décorer.
Servir bien chaud.

Le Velouté de Denis
Brosser le potimarron, ne pas le peler, couper-le en petits morceaux, cuire à
la vapeur. Faire fondre
un gros oignon émincé, ajouter le potimarron, une boîte de
lait de coco ( Pain&Liberté ), du curry (1 c. à c.).
Laisser chauffer cinq ou dix minutes, puis écraser au presse purée.
Ajouter sel et poivre selon le goût.

Velouté de potimarron
1 potimarron (AMAP)
1 oignon
2 gousses d’ail
20g de gingembre frais
80g de beurre
15 cl de crème fleurette
un peu de Noilly-Prat (vin cuit)
Sel
Piment d’Espelette
Laver puis vider le potimarron sans l’éplucher, couper en cubes, éplucher puis émincer l’oignon, tailler le gingembre en fines tranches, dégermer et écraser les gousses d’ail.
Dans une cocotte faire suer l’oignon, l’ail et le gingembre avec le beurre à feu doux,  ajouter ensuite le potimarron. Faire compoter l’ensemble quelques minutes puis ajouter un peu de Noilly-Prat, mouiller à hauteur d’eau puis cuire une vingtaine de minutes.
Ajouter la crème en fin de cuisson, mixer le tout à l’aide d’un blender afin d’obtenir une texture très lisse. Rectifier l’assaisonnement et la texture au besoin.
Ce velouté peut être accompagné  avec quelques croutons  à l’ail, un espuma de lard fumé et de petits dés d’anguille fumée.
Pour l’espuma infuser à feu doux  du lard fumé paysan dans de la crème fleurette (200G de lard coupé en tranches avec 60cl de crème)
Laisser infuser 1 heure hors du feu à couvert,  chinoiser, refroidir puis verser dans un siphon ajouter 1 cartouche de gaz.
Dans le fond d’une assiette creuse dresser les dés d’anguille fumée avec les croutons à l’ail, recouvrir avec l’émulsion de lard paysan.
Verser ensuite le velouté très chaud.

Méli-mélo de Potimarron, Courge Butternut, épices et thym.
Pour 5/6 pers. :
1 Potimarron et les 2/3 d’1 Courge Butternut,
huile d’olive,
1 oignon,
2 gousses d’ail,
une gousse de vanille,
1 c. à c. de cannelle en poudre,
3 branches de thym,
sel, poivre
Mettre de l’eau à chauffer dans une grande casserole puis découper la
Courge en tranches, retirer les graines, la peler. Laver le Potimarron, le
couper en deux, retirer les graines et les filaments. Découper Butternut
et Potimarron en gros cubes. Quand l’eau bout, déposez vos cubes
dans la casserole et les laisser cuire une dizaine de minutes. Dans un
récipient mélanger l’huile d’olive, les grains d’une gousse de vanille
fendue et grattée, la cannelle, du sel, du poivre. Laissez infuser puis
faire chauffer l’huile, y faire revenir l’oignon doucement, ajouter vos
cubes de courges égouttés, remuer. Placer vos branches de thym et
l’ail écrasé au milieu des cubes de Butternut, ajouter la gousse de
vanille fendue puis verser un verre d’eau au fond du plat. Couvrir et
laisser cuire à feu doux. Remuer de temps en temps. Lorsque vos
cubes sont tendres : c’est prêt ! Servi avec un poulet rôti au four de
l’AMAP, c’est excellent.

Potimarron farci:
Pour 4 personnes:
1 potimarron (AMAP)
– 200g  de champignons de Paris
– deux belles tranches de pain de campagne
– de la crème liquide
– 120 g d’un assortiment de trois fromages à pâte dure qui doivent être bien goûteux (moi, j’ai pris de l’emmental, du gouda vieux et du comté, on peut penser au beaufort, au parmesan)
– une gousse d’ail, muscade, sel et poivre
Ouvrir le potimarron, en le découpant au dessus, afin de faire un couvercle. Enlever les pépins et les fibres à l’intérieur. Nettoyer et trancher les champignons, griller les tranches de pain de campagne et les couper en petits morceaux, râper les fromages. Disposer dans le fond du potiron, une couche de pain grillé et frotté à l’ail, une couche de fromages râpés et une couche de champignons, mettre une bonne pincée de muscade, saler, poivrer, couvrir de crème. Continuer les couches jusqu’au remplissage complet du potimarron. Remettre le chapeau. Emballer le potimarron farci dans du papier d’alu. Dans un four préchauffé à 180°, faire cuire le potimarron emballé au bain-marie, pendant environ 1h30. La cuisson terminée, déballer le potimarron, et le poser au milieu de la table. Servir à la cuillère, en mélangeant le pain, les fromages, les champignons et la chair du potimarron. On peut l’accompagner de viandes fumées, jambon cru, viande des Grisons…ou comme je l’ai fait, ajouter sur le dessus des morceaux de bacon grillé bien croustillants.

Potimarron farci au boulgour et aux petits légumes

•   1 potimarron (AMAP)
•   1 bol de boulgour
•   1 gros oignon
•   1 poireau (AMAP)
•   2 carottes
•   100 g de champignons
•   Thym, romarin et sarriette
•   Huile d’olive
Brosser, laver la courge, la décalotter et enlever les graines. Sortir la chair à la cuillère et la mettre de côté. Si la chair est vraiment ferme, la faire un peu cuire à la vapeur. Préparer un bol d’infusion avec le thym, la sarriette et le romarin. Laver les champignons, les poireaux et les carottes puis les couper en petits dés. Couper également la chair du potimarron en morceaux.
Dans une poêle huilée, faire revenir les légumes puis ajouter le boulgour. Mouiller petit à petit avec l’infusion et laisser mijoter le temps que le boulgour cuise.
Farcir la courge, parsemer de gruyère et la déposer dans un plat allant au four avec un peu d’eau au fond.
Laisser cuire environ 30 minutes à four chaud 200°C. Sortir dès que la peau est dorée.
Bon appétit, c’est délicieux!

Potimarron farci à l’italienne : veau, ricotta, tomates confites, pignons de pin

IMG_0180

Recette de Potimarron farci testée par le Collectif de l’AMAP après une réunion …

Pour 8 à 9 pers. :

  • 1 gros potimarron de l’AMAP

  • 600g de viande hachée de veau de l’AMAP

  • 250g de Ricotta (1 pot)

  • 3 gousses d’ail (AMAP)

  • 9 pétales de tomates confites à l’huile d’olive

  • 4 cuillères à soupe de pignons de pin

  • 150g de pancetta (ou si vous ne trouvez pas, de coppa ou de lard fumé)

  • sel, poivre,

  • piment de Cayenne (facultatif)

(Pour la farce du gros potimarron on peut ajouter 1 verre de semoule semi-complète ou du boulghour et 1verre d’eau chaude)
Lavez le potimarron. Ôtez le chapeau. Évidez-le de ses graines et réservez 1 gros bol de chair de potimarron en creusant à l’intérieur avec une cuillère à soupe.
Déposez le potimarron tête en bas dans un cuit vapeur, ajoutez le chapeau, et laissez cuire 10 minutes.
S’il est très gros le déposer dans une grande marmite sur le panier de la cocotte minute avec un fond d’eau pour qu’il cuise à la vapeur, cuisson 15 à 20min – cuire le chapeau séparément).
Pendant ce temps, préparez votre farce. Épluchez les gousses d’ail, coupez-les finement. Coupez la pancetta en dés ainsi que les pétales de tomates confites. Mettez le tout dans un saladier, ajoutez le veau que vous aurez préalablement haché au mixer avec la chair de potimarron), terminer par les pignons de pin et la ricotta, salez et poivrez.
(saupoudrez avec un peu de piment de Cayenne si vous aimez )
Dans une poêle, versez 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Faites chauffer, puis faites-y revenir les ingrédients de la farce pendant 10 minutes en mélangeant régulièrement. (Facultatif : En fin de cuisson mélanger le tout avec la semoule qu’on a mis à gonfler dans l’eau chaude )
Sortez le potimarron du cuit vapeur. Déposez-le dans un plat allant au four légèrement huilé. Remplissez le potimarron avec la farce.
Mettez le chapeau.
Ajoutez 1 verre d’eau dans le fond du plat et enfournez dans un four préchauffé à 210°C
Si le chapeau ne rentre pas en hauteur, le cuire dans un récipient à part, mais couvrir la farce avec du papier de cuisson pour qu’elle ne brûle pas. Rajouter de l’eau chaude au fond du plat en cours de cuisson si nécessaire
Laissez cuire 45 minutes.

Gratin de Potimarron au lait de coco (AMAP de la Madeleine)
Ingrédients :
1 potimarron (AMAP)
1 brique de lait coco
2 grosses pommes de terre
Fromage râpé (ex : gruyère)
Sel/poivre
Cuire le potimarron (bio !!) avec sa peau soit 5 min dans l’eau bouillante soit à la vapeur entre 5 et 10 min. Cuire les pommes de terre
Couper en cube le potimarron et les pommes de terre, mettre dans un plat à gratin
Ajouter le lait de coco
Saler/poivrer
Gratiner avec du fromage râpé
Four 180° environ 30 min

Soufflé De Potimarron : (AMAP BIO Devant)
Ingrédients pour 4 personnes:
1 kg de Potimarron (AMAP)
3 oeufs,(AMAP)
un demi-bol de Sauce Béchamel
75 g de gruyère râpé,
sel, poivre.

Couper en gros morceaux le potimarron et les mettre à cuire dans de l’eau bouillante légèrement salée.
Les égoutter, les passer au presse-purée, presser un peu la purée pour qu’il ne reste plus d’eau, et les mélanger à la béchamel.
Hors du feu, ajouter les jaunes d’oeufs, le gruyère râpé et les blancs battus en neige ferme.
Verser le tout dans un moule à soufflé beurré, le remplir seulement au trois-quarts.
Mettre au four th 6 pendant 25 min, puis activer la chaleur du four pendant 5 min avant de servir.

Tarte potimarron et chèvre (AMAP BIO Devant)
Ingrédients :
300 g de pâte feuilletée
700 g de chair de potimarron (AMAP)
20 cl de crème fraîche
1 cuillère à soupe de moutarde
2 oeufs (AMAP)
sel, poivre
muscade râpée
persil
ciboulette
100 g de gruyère râpé
100 g de cerneaux de noix
1 bûche de fromage de chèvre
Cuire le potimarron avec la peau, coupé en dés, dans 30 cl d’eau, jusqu’à évaporation de celle-ci (20 min environ). Le réduire en purée. Laisser refroidir.
Garnir un moule à tarte fariné avec la pâte feuilletée.
Piquer le fond à la fourchette et le badigeonner avec la moutarde.
Ajouter au potimarron la crème, les oeufs battus, le sel le poivre, la muscade, le persil et la ciboulette ciselés, le gruyère râpé et les cerneaux de noix hachés.
Verser la préparation sur la pâte. Couper en rondelles la bûche de chèvre, puis les répartir sur la tarte.
Cuire 40 min environ à four moyen.

Gâteau de Potimarron, pommes et noix (AMAP Les Jardins de Cossigny)
Ingrédients :
400 g de chair de  potimarron (AMAP)
3 pommes (AMAP)
100 g de cerneaux
de noix
1 cuillère à 
café de cannelle en poudre
200 g de 
sucre en poudre

200 g de farine (AMAP)
4 œufs (AMAP)
10 cl de 
lait10 cl d’huile
1 sachet de 
levure chimique
sucre
glace pour saupoudrer
Râper la chair du potimarron. Peler, épépiner et couper les pommes en petits dés. Hacher grossièrement les noix. Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).
Dans un saladier, mélanger le sucre avec les 4 œufs et petit à petit la farine et la levure.
Bien mélanger. Incorporer le lait et l’huile.
Ajouter dans la pâte les pommes, le potimarron et les noix. Parfumer avec la cannelle.
Cuire 50 minutes environ à four moyen dans un moule beurré et fariné.
Démouler le gâteau à la sortie du four, le placer sur une grille à pâtisserie et le laisser refroidir. Le saupoudrer ensuite de sucre glace mêlé à de la cannelle en poudre (selon votre goût).

Brioche au Potimarron (AMAP de la Madeleine : recette de la Brioche au Potiron modifiée)
Ingrédients :
1 potimarron (il en faudra 300 g après cuisson)
500 g de farine
1 sachet de levure de boulanger
100 g de sucre3 pincées de sel
100 g de beurre ou 80 g d’huile
Laver le potimarron et le vider de ses graines
Le faire cuire à la vapeur une vingtaine de minutes pour que la chair se détache de la peau
Bien égoutter, prélever 300 g de chair puis la réduire en purée ( le reste pourra être utiliser à votre goût)
Préparer la levure : délayer dans un peu d’eau puis laisser gonfler 15 min
Mélanger le potimarron avec la matière grasse, la levure, la farine, le sucre, le sel
Pétrir et laisser lever environ 2 heures
Repétrir un peu puis laisser gonfler de nouveau (30 min) dans les moules
Cuire une quarantaine de minute dans un four à 170°

Gâteau au potimarron bio et cacao amer (AMAP du Perrey)
Ingrédients :
1 kg de potimarron épépiné mais avec sa peau (ou citrouille sans la peau)

70 g de beurre
100 – 130 g de sucre
3 œufs
110 g de farine
70 – 100 g de poudre d’amande
3 cs bombées de cacao amer
1 sachet de levure

1 grand saladier
1 saladier
1 batteur
1 mixeur / girafe

Préchauffez le four à 180°C.
La veille ou une heure avant : faites cuire le potimarron avec la peau (que nous allons conserver, sinon, inutile de l’acheter bio) à la vapeur ou sous pression. Nous allons l’utiliser froid donc laissez-le s’égoutter et refroidir.
Une fois la chaire froide, mettez-la dans un grand saladier, sortez votre girafe (ou pied à soupe) et mixez bien pour qu’il n’y ait plus de morceau.
Ajoutez la farine, le sucre, la levure et mélangez.
Faites fondre le beurre ajoutez-le au mélange, ainsi que la poudre d’amande et le cacao amer.

Séparez les blancs des jaunes en ajoutant ceux-ci à la préparation. Nous allons ensuite monter les blancs en neige avec une pincée de sel.
Incorporez les blancs en neige à la préparation. Mélangez une dernière fois avant de verser dans un moule recouvert d’un papier sulfurisé.
Faites cuire à 180°C durant 40 min. Contrôlez la cuisson au couteau.

Le gâteau se conserve parfaitement bien au frigo durant une semaine.

http://www.flux-info.fr/cuisine/recette-245834-Puree-de-potimarron—Bio-is-biotiful-.html