Le pain-coingCoings - oct.2011 9.00007
Pour la pâte:
500 g farine
1 sachet levure boulangerie                                              Les coings
50 g sucre
1/2 c à cafe de sel
1/4 l lait
1 oeuf
125 beurre
Les coings peuvent être précuits ou être utilisés directement cru, selon vos envies.
Il est plus facile de travailler un coing précuit!
Préchauffez votre four à 180°. Eplucher et vider le coing en son centre.
Placer le coing au centre d’un bout de pâte, d’environ 4 mm d’épaisseur, remplir le fruit de sucre ou de miel, ajouter du beurre et refermer la pâte sur le coing tout en gardant un petit trou au sommet.
Battre l’oeuf et badigeonner votre pain-coing avec un pinceau.
Enfourner env. 35 min.

Recette de la pâte de coings (AMAP des Bios de Feuilly )
Pour 6 personnes :
2 kg de coings
1,5 kg de sucre
1 bâton de vanille
Lavez les coings et ôter la « peluche ». Retirez le cœur et les pépins. Les couper en morceaux sans les peler.
Mettre 1,5 litre d’eau à bouillir. Verser les morceaux de coings et faire bouillir 20-25 mn jusqu’à ce que les fruits soient bien tendres.
Égoutter et passez les coings au mixer. Remettre dans le faitout ou la grande casserole, la vanille, la purée de coings et ajouter le sucre. Faire cuire doucement, remuer régulièrement jusqu’à ce que le sucre soit entièrement fondu. La cuisson dure environ une quinzaine de minutes jusqu’à ce que la pâte de fruits se détache de la casserole. Certains ajoutent de la gélatine pour que la pâte prenne mieux ou bien un peu de citron pour affiner le goût.
Étaler la pâte sur une feuille de papier sulfurisé dans un ou plusieurs plats creux. Ne pas dépasser environ 2 centimètres d’épaisseur pour permettre un bon séchage.
Laisser sécher plusieurs jours puis, retourner les plaques de pâte de coing pour faciliter le séchage. Dès que c’est suffisamment sec, vous pouvez couper la pâte en bâtons, carrés, ou petits losanges. Vous pouvez les rouler dans du sucre cristallisé, mais ce n’est pas impératif.

Gelée de coings (www.papillesetpupilles.fr/2005/11/gele-de-coings.html/)

Pour le début de la préparation, se rendre sur la recette de pâte de coings (clic) à la ligne : ‘Garder le jus pour la gelée‘.
Versez le jus dans la bassine, faites-le chauffer, puis ajoutez 800 g de sucre par litre de jus et le jus de citron.  Faites cuire à grand feu en remuant souvent. Écumez.
La gelée est cuite au bout de 30 mn au plus, lorsqu’elle fait la nappe, c’est à dire lorsque la gelée glissant de l’écumoire se réunit en ligne continue et non en gouttes sur le bord. Remplissez les pots bouillants et retournez-les immédiatement. Laissez refroidir avant de stocker, si possible à l’abri de la lumière.

 

Crumble aux pommes, coings, miel et noix (http://www.papillesetpupilles.fr/)
Pour un crumble de 6/8 personnes

  • 4  coings (860g épluchés)
  • 4 petites pommes (340g épluchées)
  • 125ml d’eau
  • 4 cuillères à soupe de miel
  • 1/2 cuillère à café de cannelle

et pour les miettes :

  • 100g de noix
  • 100g de farine
  • 120g de beurre salé
  • 60g de sucre roux

Pelez les coings, ôtez les cœurs et les pépins et coupez les quartiers en morceaux grossiers. Mettez les dans une casserole avec 125ml d’eau et 4 cuillère à soupe de miel. Faites cuire 10 minutes à découvert, puis couvrez 5 minutes. Ajoutez ensuite les pommes épluchées et coupées en morceaux, et laissez cuire 10 minutes de plus, toujours à couvert. Stoppez la cuisson, ajoutez 1/2 cuillère à café de cannelle, mélangez. Écrasez grossièrement les morceaux à la fourchette et laissez refroidir le temps de préparer les miettes.Préchauffez le four à 200°c.Concassez les noix au mortiers. Mélangez les avec la farine, le beurre salé bien froid coupé en petits dés, la farine et le sucre. Sablez du bout des doigts.
Étalez la purée grossière de pommes coings dans un plat. Recouvrez avec les miettes.
Enfournez et laissez cuire environ 30 minutes. Les miettes doivent être toutes dorées. A consommer plutôt tiède, c’est divin !

 

Rôti de porc au coing et au cidre brut (AMAP Belles Fontaines de la vallée)
Ingrédients (pour 6/8 personnes)

  • un beau rôti de porc (le mien il était autour de 1,600 kilos)
  • 8 coings bien lavés, non épluches et coupés en grosses lamelles
  • 4 oignons rouges
  • huile d’olive
  • 1 bonne pincée de piment d’Espellette
  • 1 pincée de 4 épices
  • 1 cuillère à soupe de miel d’acacia
  • deux verres de cidre brut

Mettre le rôti dans un grand plat à four et le mettre dans le four à 180° (sans préchauffage). Dans une poêle faire revenir les oignons d’abord et après ajouter les coings. Ajouter le miel, le piment, régler le sel, laisser cuir environ 15 minutes, les coings doivent être moelleux mais pas défaits. Ouvrir le four, retourner le rôti, l’arroser avec le cidre et ajouter les coings. Parsemer le tout de 4 épices. Poursuivre la cuisson que au total doit résulter au tour de 1 heure 30 minutes environ, depuis le moment où le rôti est rentré dans le four. Avant de servir laisser reposer une dizaine de minutes pour que la viande absorbe bien ses jus. J’ai aussi fait des pommes de terre rôties pour aller avec. J’ai mis les pommes de terre en four avec de l’ail et du romarin à 200° pendant 15 minutes et après j’ai baissé à 180° et laissé cuir pendant encore une demie heure…

 

Tajine de poulet aux coings : (AMAP de la Mauvaise Herbe)
Ingrédients pour 4 pers :

– 4 cuisses de volaille
– 5cl d’huile d’olive
– 1 gros oignons
– ½ citron confit
– ¼ litre de fond blanc de volaille
– 2 coings
– 30 gr de beurre
– 40 gr de miel
– Sel
– Poivre du moulin
– Raz el Hanout
– 1 gr de gingembre
– 20 gr de gingembre frais
– ¼ botte de coriandre

Saler les morceaux de volaille et les colorer à l’huile d’olive.
Ajouter l’oignon émincé et faites suer 20 minutes.
Ajouter le fond blanc de volaille, le gingembre haché et les épices.
Cuire à frémissement pendant 40 minutes.
Essuyer,éplucher et couper en quartier les coings en enlevant le cœur.
Sauter les coings au miel avec le beurre. Caraméliser légèrement.
Mettre les morceaux de poulet dans un plat de service et disposer les coings cuits sur le poulet.
Réduire le jus de cuisson et vérifier l’assaisonnement. Verser sur le poulet et les coings.
Décorer avec des feuilles de coriandre et servir aussitôt !