IMG_0003Cuisson des asperges :

– Cuisson à l’eau : Attachez les asperges en botte. Une fois que l’eau salée a atteint le point d’ébullition, déposez la botte d’asperges debout les pointes vers le haut. Le niveau d’eau doit arrivez sous les pointes.  Le temps de cuisson varie entre 8 et 12 minutes pour les asperges vertes. Plus elles sont grosses plus le temps de cuisson sera long. Les temps de cuisson des asperges violettes est plus long que pour celui des asperges vertes. Pour les asperges blanches, le temps de cuisson peut aller jusqu’à 20 voire 30 minutes pour les plus grosses.

– Cuisson à la vapeur : La cuisson à la vapeur est légèrement plus longue que celle à l’eau. Le temps de cuisson varie entre 12  et 15 minutes pour les asperges vertes. Le temps de cuisson des asperges violettes est plus long que pour celui des asperges vertes.
Pour les asperges blanches, le temps de cuisson peut aller jusqu’à plus de 30 minutes pour les plus grosses. 

L’addition d’une pincée de bicarbonate de soude permettra de réduire le temps de cuisson et permettra de conserver la couleur des asperges vertes.  

Pour les deux modes de cuisson cités, une fois la cuisson terminée, c’est-à-dire lorsque la pointe d’un couteau pénètre facilement la base de la tige des asperges, il faut rapidement les passez sous l’eau froide pour stopper la cuisson.

– Congélation des asperges : Faites blanchir les asperges parées dans une eau salée bouillonnante pendant 3 minutes. Rincez à l’eau froide afin de stopper la cuisson et égouttez bien le tout. Une fois égouttées, pesez les asperges (facultatif) puis répartissez-les dans des sacs à congélation sur lesquels vous inscrivez le poids de chacun. Congelez. Elles se conservent quelques mois au congélateur.

(d’après http://www.de-la-fourchette-aux-papilles-estomaquees.fr

IMG_0915

Jour de pique-nique à la ferme. Cueillette lors de la visite pour le repas des Amapien(ne)s

 

Asperges au parmesan et à l’huile d’olive
Ingrédients
– 1 botte d’asperges vertes
– Parmesan
– Huile d’olive

Épluchez la base des asperges avec un couteau ou un économe. Faites-les blanchir 5 minutes dans une eau bouillonnante salée. Rincez-les à l’eau froide. Déposez-les dans un plat allant au four. Répartissez des copeaux de parmesan fraîchement râpé. Arrosez d’un filet d’huile d’olive. Enfournez dans un four préchauffé à 210 à 220°C et laissez cuire le temps que le fromage soit bien doré.

 

Cappuccino d’asperges (AMAP Belles Fontaines de la Vallée)
Ingrédients (8 personnes en entrée)
Pour la soupe
Une botte d’asperges

Une petite pomme de terre
Un poireau
Quelques fanes d’oignons nouveaux ou quelques brins de ciboulette
30 grammes de poudre d’amandes
Un filet d’huile d’olive vierge extra
Une pincée de sel et poivre du moulin

Pour la garniture
4 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse

Une pincée de sel
Une cuillère à café de cannelle (facultatif)
Une poignée d’amandes effilées
Préparer la soupe. Dans une casserole faire revenir, dans l’huile d’olive, le poireau coupé en fines lamelles et la pomme de terre coupée en petits dés.
Nettoyer les asperges, les cuire à part à la vapeur pendant 7 minutes. Les passer sous l’eau, détacher les pointes à une longueur d’environ 3 centimètres et les faire sauter vite dans une poêle avec un filet d’huile d’olive en les salant et poivrant.
Couper les tiges en petits morceaux et les mettre dans la casserole avec le poireau. Couvrir d’eau, ajouter la poudre d’amandes, les fanes d’oignons (ou la ciboulette) hachées et laisser cuir une quinzaine de minutes.
Mouliner la soupe, régler le sel et poivre et la réserver : elle ne doit pas être trop liquide, autrement la crème du cappuccino tombera dedans.
Entre-temps monter la crème fraîche  en ajoutant une pincée de sel jusqu’à une consistance assez épaisse. Faire rôtir les amandes effilées sur une poêle anti adhérente.
Monter maintenant les verrines. Remplir les verres pour deux tiers de soupe d’asperges, mettre une bonne cuillère à soupe de crème, pulvériser la cannelle, parsemer d’amandes effilées rôties, décorer avec quelques pointes d’asperges. Servir tiède.

Flan d’asperges bio (sans gluten)
Préparation : 15 minutes
Cuisson : 40 minutes à 180°
Ingrédients (pour 4 personnes) :
1 botte d’asperges vertes
4 œufs
1 brique de crème de soja
Sel, poivre, noix de muscade
Laver les asperges, couper la partie dure au bas des asperges et les éplucher si nécessaire.
Cuire à la vapeur les asperges vertes pendant 10 minutes, les couper ensuite en morceaux.
Réserver quelques pointes sur une assiette.
Dans un mixeur, mettre les œufs, la crème de soja, les tronçons d’asperges vertes.
Assaisonner avec le sel, poivre et la noix de muscade.
Mixer finement, filtrer avec une passoire pour retenir d’éventuels filaments, et verser le tout dans un plat.
Décorer avec les pointes d’asperges en attente.
Mettre le plat dans le four et faire cuire 40 minutes thermostat 6 ou 180°C.
Se déguste chaud en accompagnement.
On peut aussi cuire le flan dans des petits pots et le présenter en entrée froide.
Réduire alors le temps de cuisson.

Farfalle, asperges et saumon fumé à la crème d’asperges (AMAP Belles Fontaines de la Vallée)
Ingrédients (pour 4 personnes)
400 grammes de pâte farfalle
une vingtaine d’asperges vertes
un petit oignon
les zestes d’un citron
1/2 pot de Ricotta (ou plus si vous aimez)
4 tranches de saumon fumé
huile d’olive vierge extra
sel et poivre
Jeter la partie finale des tiges des asperges, celle qui est très dure.
Prendre ce qui reste et enlever encore 2 ou 3 centimètres de tiges pour que les pointes soient longues environ 3 ou 4 centimètres.
Cuire tout à la vapeur, en enlevant du panier les pointes à 6 minutes et les tiges à 10 minutes.
Mettre une casserole pleine d’eau salée à bouillir et quand l’eau est bien bouillonnante verser les pâtes et les cuire selon instructions du paquet.
Dans une poêle anti adhérente faire revenir l’oignon haché finement, dans deux cuillères à soupe d’huile d’olive vierge extra,  sans le brunir.
Ajouter les pointes d’asperges, le saumon fumé coupé en fines tranches et laisser cuire pendant deux minutes. Saler et poivrer.
Dans le mixeur mixer finement les tiges d’asperges cuites à la vapeur avec la Ricotta.
Égoutter les pâtes, les passer dans la poêle avec les asperges et le saumon.
Hors du feu ajouter la crème aux asperges et la Ricotta, bien mélanger, rajouter du poivre et finir avec les zestes du citron. Servir bien chaud.

Recette bio du velouté glacé d’asperges au lait d’amandes (consoglobe)
Préparation : 20 minutes, cuisson : 30 minutes
Ingrédients pour 4 à 6 personnes
2 bottes d’asperges vertes
2 échalotes
1 cube de bouillon de légumes
1 cuillère à soupe d’huile d’olive bio

25 cl de lait d’amandes bio
1 pincée de fleur de sel bio, éventuellement parfumé
4 tours de mélange (poivre et baies)
Dans un premier temps, préparez les asperges et coupez-les en gros morceaux,
Réservez les pointes si vous voulez décorer avec.
Faites revenir les échalotes dans un faitout ou une cocotte dans l’huile d’olive.
Ajoutez les asperges et faites revenir le tout rapidement.
Ajoutez le cube de bouillon de légumes, 2 tours de de poivre et baies roses et couvrez d’eau.
Faites cuire pendant une vingtaine de minutes.
Égouttez les asperges mais gardez le jus de cuisson.
Passez néanmoins les asperges sous l’eau froide pour garder leurs bienfaits et conserver leur couleur.
Dans une grande casserole ou un blender, mixez les asperges avec le lait d’amandes et du jus de cuisson selon la consistance désirée. Le mieux est d’en ajouter petit à petit jusqu’à obtention de la bonne épaisseur. Salez et poivrez.
Gardez au frais. Au moment de servir, dans les contenants de votre choix, vous pouvez ajouter un peu de fleur de sel. On peut aussi décorer avec des pointes d’asperges, ou du persil

http://www.consoglobe.com/recette-bio-veloute-glace-asperges-lait-d-amandes-cg#VsstzeHMLy09AWJE.99

Bonbons» d’Asperges vertes et Jambon de Parme au chèvre frais
I
ngrédients
Asperges vertes : en compter 3/convive
Chèvre(s) frais :100 g
Ciboulette : quelques brins
Huile d’olive : 5 cl
Crème liquide entière : 5 cl
Feuilles de brick : 4 à 5 pièces
Tranches de Jambon de Parme : 5 pièces
Huile d’olive : 5 cl
Poivre, sel

Préchauffer le four à 220 °C.
Après avoir enlevé la partie dure de l’asperge, la couper en 2 pour avoir la pointe et encore un morceau de la même longueur, puis blanchir dans de l’eau bouillante peu salée. En fin de cuisson, les plonger directement dans de l’eau glacée pour stopper la cuisson et conserver leur couleur.
Fouetter le fromage de chèvre avec la crème liquide, assaisonner de poivre et ciseler la ciboulette, puis tartiner les tranches de jambon de Parme de cette préparation. Couper chaque tranche en 4, puis mettre à l’intérieur 1 pointe d’asperge avec sa moitié. Réserver.
A l’aide d’un pinceau, badigeonner les feuilles de brick d’huile d’olive, puis les couper en 4. Placer à l’intérieur de chaque morceau une portion de jambon de Parme/asperge et rouler la feuille, replier les extrémités, puis cuire au four à 220 °C durant 5 min, le temps de les colorer.
Servir avec un bouquet de salade, ou tel quel à l’apéritif.
Le petit plus : on peut fermer les « bonbons » à chaque extrémité à l’aide de tiges de ciboulettes, préalablement ramollies au four à micro-ondes.

Quiche aux asperges (AMAP Hommes de Terre)
INGRÉDIENTS:
– 200g de pâte feuilletée – 3 oeufs
– 1 botte de 250g d’asperges – 15cl de lait
– 100g de gruyère râpé – 15cl de crème fraîche
– Sel et poivre
1/ Préchauffez votre four à 180°C (th.6).
2/ Abaissez la pâte et disposez-la dans un moule à tarte, piquez-la, couvrez-la d’une feuille d’aluminium et enfournez-la 10 minutes à 180°C (th.6).
3/ Disposez les asperges en morceaux dans le fond de tarte précuit. Parsemez de gruyère râpé.
ATTENTION, si les asperges sont blanches, il faut penser à les précuire !
4/ Dans un bol, mélangez les oeufs, le lait, la crème, le sel, le poivre et la muscade. Versez le mélange sur les asperges.
5/ Enfournez 20 min à 240°C (th.8)… puis savourez ! ! !

Deux recettes lues dans un article de Libé :
« Essayez donc une poignée d’asperges crues coupées en petits tronçons (1 à 2 cm), réservez les pointes. Faites dorer à feu vif les tronçons à l’huile d’olive dans une poêle ou un wok (environ cinq minutes). Ajoutez les pointes, de la coppa émincée, et continuez la cuisson environ dix minutes. Déglacez d’un trait de vinaigre balsamique, donnez un tour de moulin à poivre et servez bien chaud avec de généreux copeaux de parmesan.

Vous pouvez également tenter les «asperges rôties aux anchois», une recette débusquée dans un épatant opuscule1 consacré à l’huile d’olive et à tous ses usages (cuisine, beauté, bien-être…). Il vous faut 24 asperges vertes ; 6 branches de thym ; 6 filets d’anchois à l’huile ; 6 tranches très fines de poitrine fumée ; 4 cuillères à soupe d’huile d’olive ; poivre du moulin ; un demi-citron ; ficelle de cuisine. Préchauffez votre four à 210 degrés. Coupez les extrémités dures des asperges. Ficelez-les quatre par quatre avec un anchois, un brin de thym et 1 tranche de poitrine fumée. Salez très légèrement et donnez un tour de moulin à poivre. Arrosez d’huile d’olive et enfournez pour 8 à 10 minutes de cuisson. A la sortie du four, arrosez d’un trais de jus de citron. »

(1) Que faire avec ? L’huile d’olive (ed. Hachette cuisine, Elle à table, 6,95 euros)

Houmous

Ingrédients (pour 7 personnes) :
500 g de pois chiches
3 gousses d’
ail
1 feuille de laurier
2 citrons
huile d’olive très fruitée ou huile
de sésame
paprika
piment fort en poudre
olives noires
La veille, mettre à tremper les pois chiches dans de l’eau froide.
Le lendemain, les mettre dans 2 l d’eau froide avec le laurier et 1 gousse d’ail, porter à ébullition et laisser cuire 1 h 30 à 2 h.
Saler et poivrer à mi-cuisson.
Égoutter les pois chiches, conserver l’eau de cuisson.

Mixer les pois chiches en purée, remettre dans une casserole et chauffer à feu doux.
Incorporer 10 cl d’huile tiède en fouettant, allonger un peu de jus de cuissons et du jus de citron.
Piler l’ail au mortier avec 2 cuillerées d’huile, rajouter cela dans la casserole hors du feu, saupoudrer 1 pincée de piment.
Servir saupoudré de paprika, garni d’olives noires et accompagné de quartiers de citrons.
Sans oublier le pain grillé ou le pain libanais !

Potimarron et pois chiches à la nigella et autres épices
Ingrédients (4 personnes)

  • 750 grammes de potimarron (AMAP) coupé en dés, pas la peine de l’éplucher
  • 250 grammes de pois chiches secs MAB’BIO (ou 1 petite boîte pois chiches)
  • 1 boite de tomates concassées
  • une cuillère à soupe de nigella (cumin noir)
  • deux cuillères à soupe de garam masala*
  • deux cuillères à soupe de curcuma
  • une poignée de coriandre haché
  • sel et poivre
  • huile d’olive vierge extra

La veille, faites tremper les pois chiches. Le lendemain, faites-les cuire une heure (en s’assurant qu’ils restent assez durs) dans de l’eau légèrement salée. Réserver.
Prendre une poêle, y mettre deux cuillères à soupe d’huile, faire chauffer sur le feu et ajouter toutes les épices. Laisser bien chauffer les épices et mettre dans la poêle les dés de potimarron, en faisant revenir pendant trois/quatre minutes. Verser les tomates dans la poêle en ajoutant aussi un petit peu d’eau pour couvrir le potimarron. Laisser cuir pendant 20 minutes. Verser dans la poêle les pois chiches, laisser encore cuir jusqu’à quand le potimarron vous semble suffisamment tendre, sans le laisser défaire. Saler, poivrer, parsemer de coriandre haché et servir de suite en accompagnant avec des céréales.
(Garam Masala* : mélange d’épices telles que graines de coriandre, cumin et cardamome)

Soupe de carotte avec citron, tahini et pois chiches croustillants (Amap  belles Fontaines de la Vallée)
Ingrédients (4 personnes)

Pour la soupe

  • 1 kilo de carottes
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive vierge extra
  • 1 grand oignon (maintenant ognon 😉
  • 6 gousses d’ail pelées et hachées
  • 1/2 cuillère à soupe de cumin en poudre
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • une pincée de piment
  • 1 litre de bouillon végétal
  • persil haché

Pois chiches croustillants

  • 500 grammes de pois chiches cuits (en boite ou cuits par vos soins)
  • 1 cuillère à soupe abondante d’huile d’olive vierge extra
  • 1/2 cuillère à café de gros sel
  • 1 cuillère à café de grains de cumin

Pour la sauce au tahini et citron

  • 3 cuillères à soupe de pâte de tahini*
  • 2 cuillères à café de jus de citron pressé
  • une pincée de sel
  • 2 cuillères à soupe d’eau
  1. Chauffer deux cuillères d’huile d’olive vierge extra dans une casserole sur feu moyen. Ajouter l’oignon haché, les gousses d’ail, le cumin, chauffer et laisser revenir quelques minutes.
  2. Ajouter les carottes coupées en rondelles avec le sel et le piment et laisser brunir pendant une quinzaine de minutes.
  3. Cependant allumer le four à 180°. Mettre les pois chiches dans un grand bol, les arroser avec l’huile d’olive, parsemer de sel et de grains de cumin et bien mélanger. Étaler les pois chiches sur une plaque à four couverte de papier sulfurisé et les mettre dans le four jusqu’à quand ils seront croustillants. Ça peut prendre 15/20 minutes, goûtez-les pendant la cuisson pour éviter qu’ils ne brunissent pas trop. Réserver.
  4. Ajouter le bouillon dans la soupe, couvrir et laisser cuir encore une trentaine de minutes, en remuant de temps en temps.
  5. Cependant dans un petit bol mélanger le tahini, le jus de citron, l’eau et le sel et mélanger pour obtenir une consistance similaire au yaourt.
  6. Mouliner la soupe. Composer les assiettes. Mettre deux louches de soupe dans chaque assiette, parsemer de pois chiches croustillants, parsemer de persil haché, décorer avec un filet de sauce au tahini, un tour de moulin de poivre et servir bien chaude.
    tahini*ou tahina : crème de sésame, préparation orientale faite à partir de graines de sésame broyées, avec un peu d’eau.

 

TOPINAMBOUR                                                                                          

IMG_0175

Topinambours en fleurs

Sous un jet d’eau, frottez consciencieusement les topinambours avec  une brosse. Les topinambours sont difficiles à éplucher en raison de leurs formes irrégulières. Cependant, il n’est pas nécessaire de les peler : leur peau peut se manger. Le topinambour s’oxyde très vite : pour le conserver une fois épluché, immergez-le dans une eau froide citronnée.

Mettre l’eau à chauffer. Déposer les topinambours dans le panier vapeur, au dessus de l’eau bouillante. Laisser cuire entre 20 et 30 minutes en surveillant. Le temps de cuisson varie selon l’âge  du légume : fraîchement récolté il sera plus ferme et plus long à cuire. Les peler après cuisson.
Conseil : Pour bien digérer les topinambours, il faut mettre du bicarbonate dans l’eau de cuisson ou les faire cuire avec des pommes de terre (une enzyme que cette dernière contiendrait serait libérée dans l’eau de cuisson et permettrait de mieux les digérer…). « Ou manger le topinambour cru, fraîchement cueilli. Il est excellent râpé en salade, assaisonné avec de l’huile de noix et du vinaigre de cidre. » (http://amaparis19.over-blog.com/article-26282239.html). La sauce rémoulade lui convient aussi bien qu’au céleri-rave. Pour éviter qu’il ne s’oxyde, mettez-le dans de l’eau citronnée tout de suite après l’avoir râpé.

 

 

3.00008

Topinambours

Cuit au four, en robe des champs. Pelez-le une fois qu’il est cuit, c’est plus facile, et servez-le avec du beurre ou de l’huile d’olive, du sel, du poivre, du persil et de la ciboulette.
Ou faites-le rôtir au four après l’avoir coupé en bâtonnets, badigeonné d’huile et assaisonné à la sarriette ou avec une autre herbe au choix.
Dans un potage ou une crème. Faites réduire en purée, puis mélangez avec du lait (vache ou soja ou amandes) et assaisonnez à la marjolaine.

Latkès (galettes) de topinambour (recette de galettes piochée sur un site québécois )

1/2 kilo de pommes de terre râpées
1 petit kilo de topinambours râpées
180 mL d’oignon émincé
1 oeuf
1 cuillère à soupe de thym effeuillé
4 cuillères à soupe de farine
1 cuillère à café de romarin
1 cuillère à café de sel
1 pincée de poivre noir fraîchement moulu
1 pointe de sucre
huile de colza

Pour la sauce citronnée au yaourt :
4 quartiers de citron confit, rincés, épépinés et découpés en petits morceaux

une cuillère de miel
240 mL de yaourt grec
1 cuillère à soupe d’huile d’olive extra-vierge
2 citrons, pressés
1/2 cuillère à café de poudre de curcuma

1. Pour réaliser ces petits Latkès, commencez par râper les légumes. Il faut ensuite sécher les patates et topinambours râpés en les pressant avec un torchon. Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients indiqués dans la liste. Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle. Quand elle est chaude préparez des petites galettes en écrasant des boulettes de pâte entre vos mains. Faites cuire les Latkès sur les deux côtés jusqu’à ce qu’ils soient bien grillés.

2. Pour la sauce citronnée, mixez les citrons confits avec le miel. Ajoutez ensuite le yaourt et l’huile et le jus de citron jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène. Ajoutez une pincée de curcuma pour donner de la couleur. Ajustez en sel et en poivre. Versez le tout sur les Latkès et servez.

Velouté de Topinambour au Curry (AMAP Bio Devant)
Pour 4 personne(s)
500 g de topinambours
1 c à c de miel de Provence
1 c à c de curry
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1/2 de litre de bouillon de volaille
1/4 de litre de crème liquide
Sel et poivre
Lavez les topinambours non pelés, puis coupez-les en petits dés.
Chauffez l’huile dans une cocotte et ajoutez les topinambours, faites suer 2 minutes, puis, ajoutez le miel et le curry.
Mouillez avec le bouillon, portez à ébullition et versez la crème liquide.
Laissez cuire à frémissement 30 minutes.
Rectifiez l’assaisonnement et servez.
(On peut ajouter 2 pommes de terre aux topinambours)

Soupe Topicoco (AMAP  La ferme du Hanneton)
pour 3-4 personnes en plat principal :
– 500g de topinambours
– 400g de pommes de terre
– 1 bel oignon
– 25 cl de bouillon de légumes ou de volaille
– 50 cl de lait de coco
– 1/2 cc gingembre poudre
– 1/2 cc curry
– un peu de sel

Faire revenir l’oignon émincé dans un peu de beurre, puis ajoutez vos pommes de terre (épluchées et coupées en morceaux) et vos topinambours en miettes (ou pas si vous avez choisi la méthode douce). Ajoutez le lait de coco et le bouillon, et laissez cuire tout doucement. Une fois que les pommes de terre sont bien tendres, mixez le tout, et ajoutez les épices et le sel.

Crème de topinambours (et ses œufs de lump)
Pour 6 personnes
1 kg de topinambours
1 oignon
75cl de bouillon de volaille ou de légumes
20g de beurre
30cl de crème
œufs de lump (facultatif)
sel, poivre

1. Epluchez et lavez les topinambours, puis coupez les en 2 ou en 4  selon leur grosseur.
Emincez l’oignon.

2. Faites fondre le beurre dans une cocotte / grande casserole, faites y revenir l’oignon et les topinambours. Remuez 1 minute, salez et poivrez puis couvrez avec le bouillon.
Laissez cuire doucement à couvert jusqu’à ce que les topinambours soient tendres (env 30mn)

3. Mixez les légumes avec la quantité souhaitée de jus de cuisson. Une fois ce velouté plus ou moins épais obtenu, ajoutez la crème et rectifiez l’assaisonnement.

4. Versez le velouté chaud dans les assiettes et déposez délicatement une petite cuillère d’œufs de lump (facultatif).

Gratin de topinambour (AMAP ZOLA)
Ingrédients pour 4 personnes :
500 g de topinambours
300 g de pommes de terre
1 cuillère à soupe de margarine
1 cuillère à soupe de farine
1/2 litre de lait ( de soja ou de vache ou d’amande )
200 g de comté râpé
jambon à l’os
sel, poivre, muscade

Éplucher et couper en lamelles les topinambours et les pommes de terre (quantité selon l’appétit)
Les faire cuire à la vapeur, il parait que ça évite les flatulences et les ballonnements qu’ils occasionnent quand ils sont cuits à l’eau (ou ajouter du 1c. à s. de bicarbonate)
Quand ils sont encore un peu ferme, stopper la cuisson.
Préparer une sorte de béchamel :
1 cuillère à soupe de margarine dans une casserole, y ajouter une cuillère à soupe de farine : faire chauffer à feu doux.
Ajouter progressivement le lait, saler, poivrer, un peu de muscade en poudre (ou râpée)
Disposer une couche de topinambour+pommes de terre, une couche de béchamel+comté râpé+jambon en lamelle+topinambour+pommes de terre… finir par du comté râpé et passer au four.
Finir par le gril pour avoir un beau gratin.

RÖSTI de TOPINAMBOURS (AMAP de Malissard)
Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes
Ingrédients (pour 4 personnes) :
10 topinambours
1 échalote
1 œuf
2 cuillères à soupe de farine
sel et poivre
Éplucher les topinambours et les râper.
Peler et hacher finement l’échalote.
Casser l’œuf dans un saladier, le battre et ajouter l’échalote, les topinambours râpés et la farine.
Bien mélanger le tout.
Saler et poivrer à votre goût.
Faire des petites galettes  (röstis) et les mettre à cuire dans une poêle avec un peu d’huile d’olive.
Laisser cuire à feu doux environ 10 min de chaque côté.

 

Tarte Topinambours, pomme et chèvre (AMAP Orliénas)
Faire cuire à la vapeur les topinambours et les 2 pommes épluchées et coupées en petits cubes
Étalez le mélange topinambours et pommes sur une pâte brisée.
Recouvrez de 2 œufs battus avec 3 c. à soupe de fromage blanc lisse, sel et poivre.
Mettre des rondelles de bûche de chèvre.
Faire cuire 30 minutes.
Servir avec une salade aux noix.

Deux recettes de topinambours de l’AMAP La Tricastine
Les ingrédients

  • Topinambour(s)
  • Echalote(s) : 200 g au moins (selon les goûts)
  • Thym
  • – Beurre/huile d’olive

Éplucher les topinambours et les tailler en dés de 1 cm, puis les tenir dans de l’eau claire. Éplucher les échalotes et les ciseler finement.
Dans une cocotte en fonte, faire suer les échalotes avec le beurre/huile et le thym, puis ajouter les topinambours. Saler et poivrer, puis couvrir et cuire à feu doux pendant 25 min (avec un 1/2 verre de fond de légumes par exemple). Remuer régulièrement.
Écraser ensuite la pulpe des topinambours à l’aide d’une fourchette ou d’un presse-purée. Déguster

Pascale Chauvin
Une super recette de topinambour aux truffes:

Pelez les topinambours et les faire blanchir : ils doivent être cuits mais rester assez fermes.
Les détailler en tranches fines et les disposer sur les assiettes : que les tranches recouvrent le fond.

Détailler également des truffes à la mandoline de façon à avoir des tranches très très fines que vous disposez simplement sur les topinambours. Salez, poivrez et ajoutez un filet d’huile (de truffe ou d’olive)

C’est très simple et délicieux .

Geneviève

(Publié par AMAP La Tricastine )

COURGES ET POTIRONS

31.0007

courge Musquée de Provence

Le Velouté d’Isabelle (Amapienne du pays Voconces)
Ingrédients :
un morceau de courge
4 carottes
150g lentilles corail
1 oignon
2 gousses d’ail
1 c à s de curry
lait de coco (ou crème
fraîche)
Faire revenir l’oignon finement coupé dans de l’huile d’olive avec 2 gousses d’ail écrasées et une cuillère à soupe de curry en poudre.
Mettre tous les légumes coupés en morceaux. Ajouter les lentilles et couvrir d’eau froide.
Faire cuire une 1/2 heure.
Mixer c’est prêt.
Ajouter un nuage de lait de coco dans l’assiette (sans le cuire).
Ou de crème fraîche …
Déguster.

Flan de Courge
1 gros morceau de courge Butternut (env. 1kg),
– 1 gousse d’ail écrasée
– 20 cl de crème fraîche liquide
– 3 oeufs entiers,
– noix muscade rapée,
– sel, poivre,
20 g d’emmenthal râpé (facultatif)
Préchauffer le four à 180°
Peler la courge. La râper en juliennes épaisses.
Dans un saladier, mélanger la crème et les oeufs. Assaisonner.
Ajouter la courge et la noix muscade et éventuellement le fromage râpé.
Verser dans un moule. Cuire 30 min.

Tajine de veau, potiron et carottes
Ingrédients :
1kg de blanquette de veau et de tendrons coupés en morceaux (AMAP)
600g de potiron (ou potimarron) pelé, épépiné, coupé en cubes (AMAP)
quelques carottes coupées en rondelles
1 bocal de pois chiches ou 400g de pois chiches cuites au préalable ( à faire tremper la veille)
2 oignons, coupés en quartiers
3 c. à s. huile d’olive
1 c. à c. de cannelle en poudre
1 c. à c. de gingembre en poudre
1 c. à c. de coriandre en poudre
2 c. à c. de cumin en poudre
150g de
semoule de couscous
100g d’amandes effilées grillées
1/2tasse de feuilles de Coriandre fraîches
2 c. à c. de beurre

Chauffer l’huile dans un plat, à feu moyen. Ajouter l’oignon et cuire en remuant, pendant 5 min. ou jusqu’à ce que l’oignon soit tendre.
Ajouter le cumin, la coriandre, le gingembre et la cannelle et laisser cuire en remuant pendant 1 min. Ajouter le veau et couvrir d’eau à hauteur de viande. Porter à ébullition. Réduire à feu très doux et laisser mijoter, à couvert, pendant 1h15 ou jusqu’à ce que la viande soit tendre.
Ajouter les carottes puis le potiron et laisser mijoter, mi-couvert, pendant 20 min. ou jusqu’à ce que les carottes et le potiron soient tendres.
Ajouter les pois chiches et laisser cuire encore 5 ou 10 min.
Pendant ce temps, faire cuire la semoule de couscous selon les indications sur l’emballage. Ajouter, le beurre pour la parfumer, les amandes grillées et la coriandre.
Répartir le couscous dans les assiettes. Napper du tajine de veau et servir immédiatement.

Tajine d’agneau, Potiron au miel et au safran
Ingrédients
1 épaule d’agneau désossée d’environ 800 gr
800 gr de potiron

3 oignons
50 ml d’huile d’arachide ou de tournesol
1 cuillerée à café de cumin, coriandre, gingembre, paprika en poudre
½ cuillerée à café de cannelle
Safran
30 gr de beurre
2 cuillerées à soupe de miel liquide
Sel et poivre
1 botte de coriandre fraîche
Faire infuser le safran dans de l’eau tiède, au moins une heure avant.
Couper la viande en cubes.
Éplucher et émincer les oignons.
Éplucher le potiron et le couper en tranches assez épaisses.
Préchauffer le four à 160°. Ciseler les feuilles de coriandre.
Dans un récipient, mélanger intimement les cubes de viande, les épices et le sel.
Dans une poêle, faire chauffer la moitié de l’huile et y faire revenir les morceaux de viande, jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
Les retirer de la poêle et les mettre dans le plat à tajine, faire revenir les oignons émincés dans la poêle en rajoutant de l’huile.
Ajouter les oignons à la viande dans le plat à tajine, y verser 2 verres d’eau et faire cuire au four pendant 1 heure.
Dans une poêle, faire dorer, sur ses 2 faces, le potiron dans le beurre, ajouter le miel et en napper les tranches de potiron.
Ajouter à la viande et faire cuire encore une ½ heure.
Au moment de servir, mettre la coriandre ciselée sur la viande et le potiron.
Servir chaud.

Vous pouvez accompagner ce plat avec du couscous, du boulgour ou des céréales à votre choix.

Butternut au Zaatar
Pour 4 personnes :

un morceau de courge butternut, d’environ 600 g
1 c. à s. de zaatar
de l’huile d’olive
Eplucher la courge et retirer les graines éventuelles. La couper en lamelles régulières de quelques millimètres d’épaisseur.
Dans un plat à gratin, arroser la courge d’un filet d’huile d’olive et mélanger avec les mains, pour enduire les morceaux et le fond du plat d’un peu d’huile. Saupoudrer de zaatar. Enfourner pour 25 minutes environ à 180 °C, jusqu’à ce que les bords des morceaux de courge commencent à dorer et que la chair soit bien fondante.
Servir avec d’autres couleurs dans l’assiette : le vert d’une salade de chou, le doré de pommes de terre ou d’un couscous complet, le brun d’un petit ragoût de lentilles…
On peut aussi couper la courge en deux dans le sens de la longueur, la piquer avec une fourchette, badigeonner d’huile d’olive, saupoudrer de zataar et/ou de thym et faire cuire au four 1h à 180°

9.00019

courge Butternut

Les recettes de « On va déguster  » France Inter et autres

La recette de François-Régis Gaudry
Ma Courge Butternut rôtie à la ricotta
Pour 4 personnes :
1 ½ courge butternut
250 g de brousse ou de ricotta                                            
1 poignée de graines de courge
1 brin de romarin
3 gousses d’ail
Huile d’olive
Vinaigre balsamique
Sel, poivre
Épépiner le butternut et détailler en gros cubes de 4 cm de côté. Disposer les morceaux de courge dans un plat à gratin, avec les gousses d’ail entières, un filet d’huile d’olive, le romarin. Saler et mélanger bien. Placer au four préchauffé à 180°C et laisser rôtir pendant 30 à 45 minutes, en prenant soin de mélanger régulièrement pendant la cuisson pour que le butternut colore sur tous les faces. A la sortie du four, la chair doit être fondante et légèrement caramélisée. C’est un accompagnement idéal pour une viande blanche.
Autre possibilité (ma préférée) : pour une entrée, laisser tiédir et servir en salade avec un trait de vinaigre balsamique et un trait d’huile d’olive. Répartir dans chaque assiette, disposer une cuillère de ricotta sur chaque assiette et saupoudrez de graines de courge (préalablement torréfiées quelques minutes à sec dans une poêle chaude). Servir

Les recettes de Jean-Christophe Rizet

Courge butternut rôtie

1 courge butternut
2 gousses d’ail
2 feuilles de laurier
qs de fleur de sel
1 cuillère à soupe de miel
qs piment d’Espelette

Préchauffer le four à 250°c
Eplucher la courge puis la tailler en dés réguliers de 3 cm environ dans un saladier,  ajouter l’huile d’olive, l’ail coupé en fines lamelles, les feuilles de laurier et le piment d’Espelette.
Déposer les dés de courge sur une plaque à rôtir puis enfourner une quinzaine de minutes environ.
Utilisation
Vous pourrez servir cette préparation avec un poulpe grillé et d’une huile d’herbes et quelques tranches très fines de courge en guise de salade croquante avec une huile

RECETTES SUCRÉES

Gâteaux Milla
1 kg de courge cuite type muscade ou butternut
300g de riz cuit à dessert
50cl de lait entier
40g de sucre
1 gousse de vanille
150g de farine
250g de sucre
3 œufs entiers
1 jaune d’œuf
8cl de crème fleurette
250G de pruneaux
qs cognac
Eplucher, vider la courge puis la cuire à feu doux avec très peu d’eau, remuer fréquemment, ou en vapeur, mixer une fois la cuisson terminée.
Mélanger le sucre avec les œufs entiers et le jaune d’œuf.
Ajouter la purée de courge puis la farine tamiser et la crème, réserver.
Cuire le riz dans le lait avec la gousse de vanille, laisser refroidir à température ambiante.
Dénoyauter les pruneaux puis les arroser de cognac.
Mélanger le riz avec la préparation de courge, beurrer puis fariner un moule à manquer – déposer les pruneaux dans le fond du moule, verser ensuite la préparation.
Faire cuire à four moyen (thermostat 6). Tester la cuisson au couteau.

Le millas de potiron (AMAP Lune étoile)
Ingrédients :
1kg de potiron ou de courge épluc(e)
1/2 litre de lait.
180 gr de sucre.
180 gr de semoule de maïs
1 pincée de sel
2 œufs.

1/2 gousse de vanille.
Le zeste d’un demi citron
Cuire le potiron dans le lait avec la vanille et le sel, 1/2 heure tout doucement, puis mixer le tout.

Ajouter le sucre, la farine de maïs, les 2 œufs et le zeste de citron.
Faire un caramel liquide que l’on verse au fond du plat de cuisson. Verser la préparation et faire cuire 1/2 heure environ à four moyen (thermostat 6)

Tarte à la « keurde » ou citrouille
Pâte brisée sucrée
300G de farine
150G de beurre
30G de sucre
1 pincée de sel
800g de citrouille
3 cuillères à soupe de sucre
2 pincées de sel
1 pincée de cannelle
qs rhum
25 cl de crème
1 œuf
2 jaunes d’œufs
50G de sucre
½ gousse de vanille
La veille réaliser la pâte brisée, étaler puis foncer un moule à tarte, réserver au frais.
Eplucher, vider puis couper la citrouille en petits dés réguliers – ajouter le sucre le sel et le rhum, bien remuer et laisser reposer.
Gratter la ½ gousse de vanille, mélanger les œufs, le sucre et la vanille.
Répartir les dés de citrouille dans le fond de tarte, verser le mélange de crème et œuf  sur la surface puis enfourner  30 min à 180°c.
Vérifier la cuisson de la pâte et de la citrouille.